Investissement forex

        
       

Un investissement forex peut s'avérer extrêmement rentable. Mais de quoi s'agit-il exactement ? Où et comment peut-on réaliser un investissement forex ?


        

Investissement forex : stable et lucratif

  • Un investissement forex est un investissement réalisé dans le « Foreign Exchange », appellation universelle pour qualifier le marché des changes. Il se base donc exclusivement sur l'achat – puis l'échange – de devises. Pour réaliser un investissement forex, il faut acheter une devise sur cette place financière, puis savoir l'échanger à nouveau lorsque le cours se montre favorable : le bénéfice est généralement immédiatement réinvesti.

 

  • L'investissement forex se rapporte au deuxième plus gros marché financier du monde, juste derrière le marché des intérêts. En 2010, on estimait le volume moyen des échanges quotidiens à 5000 milliards de dollars US. Ce chiffre, impressionnant en lui-même, l'est encore plus si on le compare à celui qui avait été relevé en 2004 : avec une hausse de 71 %, l'investissement forex est en très nette expansion ! Et la part des particuliers qui investissent ou qui tradent sur le Forex ne cesse de croître également et ce gràce aux plateformes internet qui permettent à monsieur tout le monde de pouvoir profiter facilement des opportunités qu'offre le marché des devises.

 

  • Actuellement, l'investissement forex se déroule sous la forme des régimes flottants : alors qu'autrefois les taux de change des différentes monnaies restaient fixes par rapport à l'étalon-dollar, ceux-ci sont aujourd'hui mouvants. Cette modification est effective depuis mars 1973 et prend son origine dans les accords de Bretton Woods de 1944. Aujourd'hui, l'investissement forex reste largement centré sur le dollar US, qui est présent dans 89 % des transactions tandis que l'euro, en deuxième position, n'intervient que dans 37 % des transactions (le total étant de 200 % car chaque transaction implique systématiquement deux devises).

        

Articles en relation : le Forex comme alternativ aux banques